L'entretien de votre chapeau

Chez Courtois Paris, nous faisons de la qualité de nos chapeaux, une véritable promesse. Voici les clés pour que votre couvre-chef vous accompagne quotidiennement, durant de longues années.

 

Un entretien quotidien

Si le savoir-faire d’excellence et la haute qualité de nos couvre-chefs est importante pour nous, un couvre-chef requiert une certaine attention quotidienne. Son entretien requiert de la rigueur, car selon la matière utilisée, celui-ci peut s’avérer très différent. Que votre chapeau soit en feutre, en fourrure ou encore en paille, une matière noble demande une conservation spécifique pour une durée de vie aussi exceptionnelle que votre couvre-chef !

 

 

 

Comment entretenir son panama

 

 

Les chapeaux de paille de panama de la Maison Courtois sont absolument uniques. Tissés par les mains expertes d’artisans équatoriens, les panamas Courtois se distinguent par leurs grades de tissage fins, et plus ou moins élevés en fonction des modèles. Réalisé à partir de la fibre de paille appelé « paja toquilla », connue pour sa résistance, le panama demande en réalité un grand soin.

 

Manipuler son chapeau et le ranger 

 

Tout d’abord, nous vous déconseillons de pincer le chapeau par la calotte, mais plutôt de le tenir par ses bords. Bien que la forme de votre chapeau soit mascotée, le pincer pour l’enfiler ou le tenir abîmerait la paille qui, à termes, se fendrait.
Lorsque vous ne l’utilisez pas, vous pouvez ranger votre panama à plat sur une étagère, dans son joli pochon en toile Courtois Paris, ou dans une boîte prévue à cet effet afin de conserver sa forme naturelle.
 

S'accompagner au quotidien d'un panama

La chaleur est l’ennemi des pailles. Nous vous déconseillons de laisser votre chapeau en plein soleil ou posé sur un chauffage car la chaleur l'assèche rapidement et rend sa fibre cassante. Les plages arrières de voitures sont donc à éviter ! Le soleil pourrait également décolorer légèrement des pailles teintes.
Évitez tout contact avec l’eau ou la pluie. En vacances, un accident est vite arrivé… Si votre panama vient à tomber dans l’eau, laissez le sécher à plat tel-quel, en évitant le soleil et sans précipiter le séchage avec n’importe quelle source de chaleur (type chauffage).
Nous préconisons toutefois d’humidifier votre panama occasionnellement, à l’aide d’une brume d’eau thermale par exemple. Ce geste nourrit la paille afin qu’il conserve toute sa souplesse.
Si votre panama se tache, n’utilisez pas de détergent, dissolvant ou autre produit contenant de l’alcool qui pourrait marquer la paille ou décolorer le chapeau. La meilleure astuce est de délicatement frotter avec une gomme ou un tissu très doux, à sec, en prenant garde de ne pas abîmer la fibre de la paille.
 

 

Comment entretenir son chapeau en feutre

 

 

Nos chapeaux sont confectionnés dans les plus belles qualités de feutres, parfois dans des feutres uniques datant du XIXe siècle et dans le respect de la tradition chapelière. Borsalino, cloche, melon, ou bien capeline, et parce que le chapeau feutre n’est pas qu’un accessoire, il s’inscrit au cœur de la mode et du chic surtout en hiver. Voici quelques conseils afin d’entretenir votre chapeau feutre.

 

 

Chez Courtois, nos feutres sont en matières naturelles. Qu’ils soient de laine, en poil de lapin ou castor, ils demandent une grande attention lors du nettoyage. Nous préconisons de brosser le poil de manière occasionnelle pour enlever les poussières, afin d’éviter d’abîmer la matière.
Le feutre n’est pas une matière fragile mais il convient de faire attention à la météo lorsque vous le portez. Il supporte en effet les pluies légères, mais pas les grosses averses. Afin de conserver sa forme initiale, il est indispensable de laisser sécher votre couvre-chef à l’air libre et sans source de chaleur (chauffage, radiateur). De plus, comme pour son cousin estival le panama, pincer la calotte pour le porter ou l’enfiler est à éviter très fortement pour qu’il ne se déforme pas.
 

Comment entretenir sa casquette ou son bob

 

 

Lin, coton, tweed ou encore cachemire, nos casquettes et bobs sont réalisés dans diverses matières en fonction des saisons. Voici comment en prendre les entretenir convenablement.

 

Casquettes et bobs d’été

Afin de garantir la longévité de votre casquette Courtois, en cas de salissement, nous vous recommandons un nettoyage à sec. L’utilisation d’eau chaude pourrait abîmer et déformer sa visière.

Lorsque vous ne la portez pas, nous vous conseillons de remplir sa calotte de papier de soie, et de la ranger dans son pochon en tissu Courtois Paris, afin de la protéger de la poussière.

 

Casquettes et bobs d’hiver, et autres matières imperméables

Dans ce cas là également, nous vous conseillons un nettoyage à sec si vous tachez votre couvre-chef. Si il est en feutre de laine (ex : modèle Carnac), ou en velour côtelé (ex : modèle Tim), vous pourrez également délicatement retirer la poussière de celui-ci à l’aide d’une brosse, de manière occasionnelle, pour prévenir les tâches. 

Si vous avez toutefois un doute, ne prenez pas de risque et apportez votre couvre-chef chez un professionnel, un pressing par exemple. Ou passez un coupdefil à la boutique pour une aide personnalisée !

 

 

 

LA REMISE EN FORME

  

Car un chapeau Courtois vous accompagne toute une vie, votre histoire devient également la nôtre. Dans cette optique, si un malheur arrive à votre couvre-chef, nous tenterons de le remettre en forme. N'hésitez pas à aller directement dans nos boutiques parisiennes où nos équipes de chapeliers-modistes pourrons juger des dégâts et vous conseiller.

 

×