MAGNIFIER SON VISAGE ET PORTER UN CHAPEAU

Le mythe de la “tête à chapeau” est has-been, car chaque tête peut trouver chapeau à son goût ! Il suffit simplement de trouver la bonne ligne en fonction des formes de visages. Aujourd’hui, parmi les formes de chapeau, nous vous aidons à choisir celle qui sublimera la morphologie de votre visage.

 

Toutefois, n’oublions pas qu’un couvre-chef est avant tout un coup de cœur : si un modèle vous plait, ne tergiversez plus et portez-le fièrement !

Chapeau feutre homme femme Sèvres celadon

LA FORME DU VISAGE

Identifions tout d’abord la morphologie de votre visage. Rond, carré, ou ovale, visage en cœur ou encore triangulaire, vos traits et lignes, bien qu'uniques, se regroupent en types de formes plus universelles. Ces dernières ne sont pas à assimiler spontanément à un sexe, hommes et femmes peuvent avoir un visage carré par exemple ! Nous les avons regroupés en six catégories simplement identifiables :

    • Carré
    • Rectangulaire
    • Losange (ou triangle inversé)
    • Coeur
    • Rond
    • Ovale

Une forme de visage se détermine simplement à partir de lignes en fonction de points précis:

 

 

 Marquons les extrémités de votre front, les extrémités de votre mâchoire et menton, et relions-les par des lignes imaginaires. Apprécions à présent la régularité et la forme que prennent ces traits. Le visage s'inscrit parfois directement dans ces lignes. Si ce n’est pas le cas, la position de vos pommettes, ainsi que les points verticaux reliant votre front et menton vous permettront de raccrocher votre morphologie à une autre forme.

Pour cet exemple, nous avons d’abord tracé les lignes bleues sur le visage de Violette. Nous avons pu convertir ce carré en un ovale en regardant sa ligne de symétrie entre deux marques sur le front et le menton.

 

 

 

 

 

Notre petit conseil : 

Attachez vos cheveux ou tirez-les vers l’arrière pour bien dégager votre visage et analyser sa morphologie. Tracez des lignes imaginaires entre ces deux derniers pour relever l’une de ces six formes. Vous pouvez également les tracer sur votre miroir à l’aide d’un rouge à lèvre, par exemple.

 

LA FORME DU CHAPEAU

Trilby, pork pie, fedora, melon… Le jargon du chapeau est très spécifique, nous nous méprenons souvent à prendre ces formes pour des modèles à part entière. Des chapeaux fedora ou borsalino par exemple, sont des styles de formes, mais ils peuvent être en feutre, en paille, ou en paille de Panama. Voici comment reconnaître les formes simplement.

Tout d’abord, divisons le chapeau en 2 parties : la calotte et les bords

Regardons les formes de calottes (parfois également appelées “couronne”) : elles peuvent être mascotées (autrement dit, “pincées”), rondes ou plates sur le dessus, en forme de diamant, de goutte d’eau, etc. Une infinité de formes de calottes existe, en revanche, certaines sont plus populaires que d’autres. On apprécie également un style de chapeau en fonction de la hauteur de calotte.

Concernant les bords à présent, ces derniers sont premièrement jugés en fonction de leur longueur. À calotte identique, petits ou grands bords ne rendront pas le même style ! Regardons ensuite, si ces derniers sont plats, relevés, ou encore abaissés.

Un chapeau est donc un assemblage d’une calotte et d’un bord !

 

Voici quelques formes très populaires de modèles auxquelles vous pourrez facilement vous référencer : 

  • Fedora (ou borsalino) : calotte ronde, mascotée sur l’avant, la longueur des bords et moyenne ou longue, avec l’arrière relevée et l’avant abaissée.


  • Trilby : calotte ronde, mascotée sur l’avant, petits bords travaillés comme une version fedora


  • Pork pie : calotte plate sur le dessus, souvent en forme de goutte d’eau, originairement mascoté sur l’avant, petits bords relevés aux extrémités.

Un secret sur le pork pie : de sa traduction littérale de l’anglais “tourte au porc”, il trouve son nom de sa ressemblance particulière avec un plat britannique qui s’apparente à un pâté-en-croûte au porc...

 

  • Canotier : chapeau à la calotte ovale et plate, et aux bords plats.

Un secret sur le canotier : emblématique des gondoliers Vénitiens, le canotier est réellement un chapeau français datant du Second Empire ! À l’heure où la Préfecture de Paris autorise la navigation de petits canots sur la Seine, on imagine alors un chapeau aux bords plats, en paille épaisse, protégeant ainsi son propriétaire du soleil frappant. Le canotier est porté pour se balader sur la Seine, ou aller déjeuner sur les quais de la Marne par exemple.

 

  • Chapeau melon : calotte haute et ronde à la forme d’un melon, petits bords relevés sur les extrémités.

Secrets d’histoire : 

Emblématique du personnage de Charlie Chaplin, le chapeau melon est en fait, un véritable symbole de la révolution industrielle. Le chapeau fût toujours considéré comme un indicateur de rang social par excellence. Pré-milieu du XIXe siècle, le chapeau Haut-de-forme chapote les aristocrates, et les casquettes, la classe ouvrière. La révolution industrielle redéfinit entièrement l’organisation sociale, et le chapeau melon en est son meilleur portrait. Aussi bien porté par les riches banquiers que par les simples valets, il est signe de la liberté d’opinion de l’homme moderne.

  • Chapeau cloche : calotte haute et ronde, dont les bords rabattus épousent la tête. 

La fabuleuse histoire des femmes et du chapeau cloche : 

Au début du XIXè siècle, les codes de la mode évoluent. Les femmes, qui jusqu’alors montraient leur richesse et origine sociale dans la sophistication de leur chapeau, optent pour un style moderne plus minimaliste. La femme se déshabille des frivolités et des grands bords pour montrer son visage, et se vêtir d’un accessoire élégant et pratique qui la porte sur son pied d’estale. C’est le début de l’émancipation de la femme !

  • Capeline : chapeau à grands bords longs et mous, sa calotte est ronde.

A CHAQUE FORME DU VISAGE SON CHAPEAU FÉTICHE !

Voici un guide qui vous aidera à choisir le bon accessoire pour votre premier pas dans un monde chapeauté :

guide ultime des formes de visages et chapeaux

 

De manière générale, magnifier son visage consiste à trouver un juste équilibre entre la hauteur de la calotte et la largeur des bords en fonction de votre morphologie. Un visage carré ou rond sera plus facilement écrasé par une calotte trop haute, ou par des bords trop grands ou trop rabaissés. Un visage ovale allongé sera sublimé par la ligne perpendiculaire d’une capeline ou d’un chapeau fedora. A contrario, un chapeau cloche sera l’accessoire parfait pour apporter de la hauteur au bas d’un visage en cœur. Adoucir un visage rectangulaire ou carré sera plus facile avec des formes de calottes arrondies, nous vous conseillons par exemple un chapeau melon ou un chapeau cloche. 

 

Ce guide est à titre informatif, il est nécessaire de prendre également en compte d’autres critères comme la longueur de cheveux, par exemple, votre taille, largeur d’épaule ou encore votre tenue ou style vestimentaire. La matière ou la couleur du chapeau influencera également son style : les couleurs sombres auront tendance à diminuer l’effet de taille des chapeaux aux calottes hautes. Une forte épaisseur d’un chapeau en feutre accentuera la forme de ce dernier, ou également la rigidité de ses bords.

Pour plus d’informations et pour une aide personnalisée, nous vous attendons dans nos boutiques parisiennes !

 

×